Spécialités
weimar.deTourismeDécouvrir WeimarBoire et mangerSpécialitésGâteaux de thuringe

Gâteaux de thuringe

Hummelstich et Schneewittchen

(littéralement : piqûre de bourdon et blanche-neige)

De Petra Hermann

 

Lors des repas de famille en Thuringe, il n’y a pas seulement une tarte, il y a plein de sortes de gâteaux différents. Ils sont coupés en petits morceaux de 3 ou 4 cm de large de façon à ce que l’on puisse goûter autant de gâteaux que l’on souhaite.

 

Pas moins riche que la cuisine thuringienne sont les célèbres, j’aurai presque dit tristement célèbres, gâteaux de Thuringe. Ils sont encore meilleurs lorsqu’ils arrivent à table juste après avoir été cuisinés, encore un peu tièdes. C’est un vrai petit pêché : lorsqu’il sort du four, encore chaud, on le tartine d’un morceau de beurre et on le saupoudre de sucre glace. Les différentes recettes de famille sont souvent transmises de génération en génération.

 

Encore aujourd’hui, en Thuringe, ce sont souvent les cuisinières qui s’occupent de la cuisine pour les grandes fêtes, ce sont généralement des membres de la famille ou des connaissances. Il n’est donc pas étonnant que le succès d’une fête dépende du nombre de gâteaux qui s’y trouvent. Suivant la tradition encore, chaque invité reçoit un petit paquet de gâteau, pour les remercier d’être venus. Aujourd’hui, cette tradition est surtout présente dans les petits villages

 

J’ai déjà essayé quelques une des recettes de famille bien gardées et vous pourrez donc trouver sur mon blog culinaire une recette pour un succulent gâteau aux noix avec un glaçage crémeux au chocolat et une mousse dont la surface scintille de vert. Rien qu’en entendant le nom, j’ai déjà faim !

Hummelstich est un gâteau à base de fruits, relevé par une pointe de cannelle, des noix et du rhum : un vrai délice en hiver. Schneewittchen, lui, est bien évidemment blanc (la pâte), rouge (les cerises) et noir (le chocolat et le glaçage). En Thuringe, on s’adonne au pudding, à la crème, aux noix, au miel, à la liqueur d’œufs, à la crème au beurre, aux amandes, aux raisins secs à la cannelle et à toutes les sortes de fruits pour faire un « gâteau de pavot » et ainsi réchauffer le cœur de chacun.

 

L’auteur Petra Hermann dirige le « blog culinaire » Obers trifft Sahne (la crème rencontre la crème) et a écrit le bouquin Weimarer Mundart (le dialecte weimarois), dont le texte est issu.

Information


Anzeigen